Le grand bond en avant de l’espérance de vie grâce aux améliorations des paramètres de santé

Ce texte va montrer que la révolution de l’espérance de vie s’explique largement par les progrès techniques et médicaux, ainsi que de l’amélioration de l’environnement et de la vie en général. Avec elle, on peut remarquer l’avènement des centenaires mais aussi l’augmentation de l’espérance de vie sans handicap. 

L’espérance de vie est une donnée exprimant la durée de vie moyenne des individus appartenant à une population donnée. Les guerres, les épidémies ou la résurgence des catastrophes naturelles tendaient à la faire diminuer. Aujourd’hui, grâce aux avancées de la médecine, à l'innovation technologique et à l’amélioration des niveaux de vie, l’espérance de vie est parvenue à des taux jamais atteints auparavant surtout au sein de la population des nations industrialisées. Néanmoins, des exceptions sont constatées en Afrique sub-saharienne, en Inde, au Cambodge, en Thaïlande, en Haïti et au Brésil où le Sida tend à réduire l’espérance de vie. Pour le cas de quelques pays de l’Europe de l’est, les problèmes économiques dont la diminution des pensions, ainsi que les cassures des liens familiaux sont les facteurs expliquant le ralentissement, voire parfois la régression de la longévité.

En 1999, la terre comptait 6 milliards d’habitants contre 3 milliards en 1950. Les prévisions pour 2025 tablent quant à eux sur le chiffre de 11 milliards. Dans ce contexte, le nombre des centenaires va aussi connaître une hausse, de même que l’espérance de vie en bonne santé. Plusieurs facteurs peuvent justifier ce grand bond en avant.

La baisse de la mortalité infantile et l’accroissement du nombre des personnes âgées de plus de 65 ans

L’espérance de vie est une donnée exprimée en chiffre et son calcul implique l’utilisation du taux de mortalité. Jusque dans la première moitié du XXème, le taux de la mortalité infantile était très élevé. Avant cette période, quasiment un enfant sur deux décédait avant d’atteindre l'âge de 10 ans. L’amélioration de l’hygiène de vie et la découverte du vaccin contre la variole ont influé sur ces chiffres à la baisse. Ainsi, la nette régression du taux de mortalité infantile a largement influencé l’élévation de l’espérance de vie. Mais cette progression est aussi à imputer à l’augmentation spectaculaire de l’espérance de vie des plus de 65 ans, ainsi que l’accroissement de leur nombre. Ces deux facteurs combinés, respectivement relatifs au début et à la fin de la vie, ont donc contribué à faire culminer l’espérance de vie à 80 ans.

Les avancées de la médecine et l’amélioration de la qualité de vie

Quoi qu’il en soit, l’étude de l’espérance de vie ne se confine pas à un discours quantitatif, elle doit aussi prendre en compte des données qualitatives. Les progrès de la médecine ont ainsi constitué un facteur décisif. Un meilleur suivi de la femme enceinte ainsi que de la mère et du bébé est appliqué. L’asepsie est de rigueur dans les centres médicaux. Des vaccins et des antibiotiques sont mis au point et leur usage est largement vulgarisé. Sans parler du succès enregistré dans les recherches ainsi que les thérapies pratiquées pour lutter contre les maladies de l’âge avancé telles les maladies infectieuses, cardio-vasculaires ainsi que le cancer. En plus, la mise en place des politiques de santé publique visant à lutter contre la malnutrition, l’alcoolisme et le tabagisme, ou encore les accidents du travail et sur les routes, est réussie.

Les progrès techniques ont aussi largement contribué à améliorer les conditions de vie : les habitats et l’accès aux sources d’énergie sont améliorés ainsi que les mesures d’hygiène. Bref, l’environnement fait évoluer la qualité de vie et favorise ainsi une plus longue vie. Des recherches ont ainsi pu démontrer qu’en plus des facteurs génétiques favorables pour certains, un régime alimentaire équilibré, la pratique régulière d’activités physiques, ainsi qu’une vie familiale et sociale harmonieuse favorisent la longévité.

La montée en force des séniors et le nombre grandissant des centenaires

Couplé avec le bond en avant de l’espérance de vie, on a pu remarquer l’augmentation de la longévité en parallèle avec l'amélioration des conditions de vie des hommes qui leur permettent d'être en bonne santé. Prenons l’exemple des japonais, jusque dans les âges les plus avancés, ils aiment pratiquer le Tai Chi qui est un art très favorable à la santé cardio-vasculaire, la méditation, la marche et le jardinage : ils sont donc moins enclins au stress. Ces paramètres peuvent expliquer qu’en matière d’espérance de vie à 81 ans et d’espérance de vie en bonne santé à 74 ans, le Japon sera largement en tête. Viennent ensuite les pays européens tels le Suède, la Suisse, la France, l’Italie ou l’Islande, ainsi que l’Australie.


Comparer mon assurance vous propose des formules d’assurance adaptées à vos besoins et attentes.

Assurance santé : une assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de vos dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Aidez vous de notre comparateur santé et des avis clients pour faire votre choix.

Assurance maladie : l’assurance maladie repose sur 3 principes fondamentaux qui sont l’égalité aux soins, la qualité des soins et la solidarité. Sur comparer mon assurance nous vous proposons de l’information et des conseils sous forme de dossiers vous permettant de nourrir vos connaissances et de vous aider dans vos démarches.

Assurance vie : l’assurance vie permet de se constituer ou de faire fructifier un capital mais aussi de transformer son capital en rente viagère, ce qui est de toute part très intéressant. Avec notre comparateur trouvez votre formule d’assurance vie.

Assurance obsèques : il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur d’organiser et de financer ses propres obsèques en évitant tout souci de gérance à ses proches. Nous vous proposons de protéger l’avenir de ceux que vous aimez avec les garanties frais d’obsèques.

Assurance habitation : l’assurance habitation assure votre logement contre les risques de la vie quotidienne, de vous protéger contre le vol, des dégâts des eaux et tout autre dommage collatéral en gardant le meilleur rapport qualité prix.

Assurance auto : les besoins en assurance auto ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pourquoi il n’y a pas une mais plusieurs bonnes assurances auto. Evaluez à l’aide de notre comparatif auto le prestataire qui vous ressemble.

Comparer mon assurance, vous propose de recevoir gratuitement un devis en assurance basé sur une demande précise et construite ! Alors n’attendez plus, et rappelez vous que comparer et s’informer c’est le meilleur moyen de payer son assurance moins chère à des prix défiant toute concurrence !