L’assurance complémentaire pour couvrir le ticket modérateur

Grâce à une assurance complémentaire, on bénéficiera d’une couverture financière beaucoup plus efficace que celle prévue par la Sécurité sociale pour les dépenses liées à la santé. Pour faciliter l’accès aux soins et surtout pour alléger les charges financières liées aux dépenses de santé des contribuables, le gouvernement a mis en place une Sécurité sociale incluant une assurance santé de base. Puisqu’elles bénéficient déjà de cette assurance, de nombreuses personnes hésitent ou remettent quasiment en cause l’utilité de souscrire une assurance complémentaire. Cette réaction est tout à fait normale puisque la complémentaire santé, proposée par des organismes d’assurance privée, parfois à but non lucratif, est toujours payante et tant qu’on est en bonne santé, on a généralement tendance à ignorer les frais occasionnés par les soins et médicaments. Certes, souscrire une telle assurance occasionnera davantage de dépenses, toutefois, en cas de maladie, elle diminuera considérablement les charges, permettant ainsi de mieux faire face à la situation.

Intérêt de la complémentaire

L’utilité d’une assurance complémentaire vient surtout des limites de l’assurance santé de base. Certes, la Sécurité sociale jouera son rôle et allègera les dépenses de santé, mais comme son taux de remboursement variant généralement entre 30 et 70 % en fonction de l’intervention effectuée, on a à payer le montant restant appelé « ticket modérateur ». Effectivement, l’assurance de base couvre mieux les frais de soins entraînés par la médecine généraliste, mais vu son taux de remboursement réduit lorsqu’il s’agit des soins dentaires et optiques. Par exemple, pour la consultation d’un médecin généraliste de 28€, l’assurance de base couvrira les 70 % des dépenses, soit 18,60 €, on aura donc à payer 9,4€. Par contre, pour la pose d’une couronne céramo-métallique évaluée à 700 €, l’assurance de base ne rembourse que 107€ et le ticket modérateur sera alors de 593 €. Par ailleurs, l’assurance de base ne couvre également les achats de médicaments qu’à hauteur de 35%. Autrement dit, pour un médicament coûtant 50€, on ne bénéficie que d’un remboursement de 17,5€ et 32,50€ à régler soi-même. C’est dans ce genre de situation que réside, entre autres, l’intérêt d’une assurance complémentaire. En effet, avec une bonne mutuelle, le taux de remboursement atteindra facilement les 95 à 100%.

Souscrire une assurance complémentaire pour avoir l’esprit tranquille

En choisissant de souscrire une assurance complémentaire, la mutuelle prendra en charge les tickets modérateurs non couverts par la Sécurité sociale. On est ainsi plus tranquille en économisant les tickets modérateurs. Le fait que l’assurance complémentaire peut également couvrir toute la famille est aussi une meilleure perspective pour les enfants puisque tôt ou tard, ils devront un jour consulter un dentiste ou un ophtalmologue. Plus on est nombreux, plus les risques d’accident ou de problèmes de santé survenant sur un membre de la famille seront élevés, ainsi grâce à la complémentaire santé, on a la possibilité de faire face sereinement aux différents frais occasionnés par la mise sous soins intensifs, les interventions chirurgicales, l’hospitalisation, les appareils auditifs, les analyses de laboratoires, les radiographies ou scanner, les cures thermales...

Optimiser les avantages d’une assurance complémentaire en choisissant le forfait bien adapté

Les mutuelles d’assurance proposent une large gamme de forfaits d’assurance complémentaire allant du plus spécialisé au plus complet. Toutefois, pour éviter d’avoir à payer une couverture dont on n’aura pratiquement besoin, il est important de bien déterminer la formule qui convient. Effectivement, on peut personnaliser l’assurance complémentaire d’où l’intérêt d’y souscrire. Après une naissance par exemple, il est préférable d’inclure l’option « pédiatrie » dans le contrat. En conséquence, les frais qui y seront rattachées bénéficieront alors d’un taux de remboursement maximal. Par contre, si on a des enfants âgées entre 5 à 12 ans, il est conseillé d’axer son assurance complémentaire sur l’optique et la médecine dentaire puisque c’est généralement à cet âge qu’on observe les caries, le port d’un appareil dentaire, les problèmes de vue… L’option « dentaire » est également conseillée pour les personnes d’âge avancée puisqu’ils bénéficieront ainsi d’un taux de remboursement élevée lors de la pose d’une prothèse dentaire. Ainsi, pour profiter au maximum de son assurance complémentaire, il est préférable de faire un petit bilan des soins qu’on pourrait avoir besoin.



Assurance santé

L'assurance Mutuelle Santé

Comparez mon assurance s'occupe de vous renseigner sur l'assurance santé afin que vous ne soyez jamais pris au dépourvu. Des informations sur les consultations médicales, les soins dentaires, l'optique, les médicaments et tous autres frais médicaux entrants dans le cadre de votre contrat d'assurance santé.

Vous souhaitez souscrire à une mutuelle santé ?

La sécurité social ne remboursant pas totalement vos frais médicaux, souscrire à une mutuelle santé vous permet d'être mieux remboursé(e) de vos dépenses santé et de vous assurer une sécurité permanente. Notre comparatif santé vous permettra de trouver un assureur qui correspond au plus prêt à vos besoins au meilleur rapport qualité/ prix.

Un comparateur d'assurance santé sur internet

Par son expérience, comparer mon assurance.com a su se forger une identité et une analyse de très grande qualité. Proposant les meilleures assurances santé au meilleur prix, vous trouvez une offre d'assurance santé adapté à votre profil et pouvez y souscrire directement sur internet auprès de l'assureur de votre choix.

Comparez votre mutuelle santé