L’assurance Prévoyance : bilan de prévoyance, conditions de souscriptions et garanties

L’assurance prévoyance regroupe les prestations des organismes assureurs et de la Sécurité Sociale auprès des salariés pour les assurer en cas de décès, d’invalidité fonctionnelle ou d’incapacité fonctionnelle.

Les risques et les imprévus de l’existence doivent être anticipés afin d’assurer à sa famille une sécurité financière adéquate en cas de décès, d'invalidité ou d'incapacité de travail. Bien que la Sécurité Sociale verse des indemnités aux salariés suite à un arrêt de travail ou une maladie, il est nécessaire et plus prudent de souscrire une assurance Prévoyance qui versera le capital nécessaire et convenu à vos proches. En plus du bouleversement psychologique, le décès d’un conjoint est inévitablement cause d’une baisse de revenus, suivie d'une modification du standing de vie d'une famille. Dans le pire des cas, lorsque la famille ne s’est pas préparée au décès, le capital immédiatement disponible, à court et à moyen terme, ne suffit pas à couvrir non seulement les obsèques, mais également les droits « de succession », les études des enfants, etc. La seule solution possible est donc la vente des biens en urgence avec une baisse significative de leur valeur. Cependant, même avec toute votre volonté pour protéger vos proches par cette assurance, le monde des assureurs est un monde de pièges commerciaux dont les conditions et les garanties ne sont pas toujours explicites.

Le décès d'une personne est souvent source de problème pour le reste de la famille et en particulier pour le conjoint vivant qui doit faire face, désormais seul(e), aux dépenses de la famille. Il s'en suit inévitablement une modification du niveau de vie suite à cette baisse brutale de rentrée d’argent. Même si les accidents et les maladies sont indemnisées par la Sécurité Sociale, avec ou sans assurance complémentaire, seule l’assurance Prévoyance « prévoit » une indemnisation à durée déterminée de votre famille après votre décès.

Assurance prévoyance : analyser ses besoins

Concernant l’assurance Prévoyance-décès, la première chose à faire avant d'y souscrire est l’analyse des « besoins ». Il s’agit d’établir le « bilan de prévoyance » qui tient compte du nombre d’individus à charge, des dépenses immédiates au décès et des besoins de la famille comprenant les charges fixes à moyen ou long terme. Il s’agit ici d’estimer le niveau de sécurité financière de votre famille après votre décès. Le but est de maintenir ou de diminuer le moins possible durant une durée déterminée le niveau de vie malgré l’arrêt brutal de votre part de revenus après votre décès. Ce bilan a également pour but de gérer au mieux le patrimoine familial malgré le décès, sans avoir à vendre des biens. Le délai limitant la perception de ces droits peut correspondre au terme des études de vos enfants. Le calcul des dépenses immédiates ne doit comprendre ni les frais d’enterrement, ni les impôts de l’année précédant le décès, ni les droits successoraux. Le budget de prévision annuel quant à lui répond aux dépenses liées à la durée du maintient du niveau de vie de vos proches.

Au cours d’une incapacité à travailler, le salarié perçoit deux types d’indemnités, totalement indépendantes des besoins financiers de la famille. Le premier type d’indemnité est appelé « indemnités journalières ». Il est perçu trois jours après la déclaration d’incapacité, et correspond à trois mois de salaire. On parle ici du montant de salaire, brut, perçu juste avant l’arrêt de travail et n’excédent pas les 2773 euros par mois. Le deuxième type d’indemnités est celui perçu sur l’assurance Prévoyance. Ces indemnités dites « complémentaires » peuvent atteindre le montant exact du salaire perçu mais ne le dépasse en aucun cas.

Dans le cas d’une invalidité, si la pension versée par la Sécurité Sociale dépend du niveau de l’incapacité, l’organisme assureur peut verser un pourcentage du salaire du dernier mois de travail, indépendamment du niveau de l’atteinte fonctionnelle. Ces précisions permettront de vous orientez vers l’offre qui vous correspondra le mieux.

Il est important de renouveler annuellement le contrat d’assurance Prévoyance. Ceci permet d’adapter la couverture aux modifications des besoins.

Assurance prévoyance : comparer des offres différentes

Les offres d’assurance Prévoyance diffèrent selon les assureurs, mais également selon votre âge et votre profil. Selon l’âge, les offres d’assurance en cas de mort « accidentelle » sont les moins onéreuses. Cette offre convient plus aux sujets jeunes et actifs qu’aux retraités. Des contrats de groupe sont également proposés, pour lesquels la notion de mort accidentelle seulement, ou due à une cause extérieure, permet de bénéficier d’une couverture. Cependant, cette notion n’est pas toujours explicite dans les clauses. Il faut donc être prudent. Et enfin, précisez clairement le délai d’attente de la perception de la couverture par le bénéficiaire. Il peut varier d’une offre à une autre, négociable ou fixe. Quoi qu’il en soit, choisissez toujours le délai d’attente minimal. Parmi les autres variations observées dans les offres, en plus du montant de la couverture, figure la possibilité de modifier le bénéficiaire, en dehors des clauses standards traditionnelles.

Assurance prévoyance : comparer les conditions de souscription

Les conditions de souscription dépendra du montant des capitaux évalués par le bilan de prévoyance initial. Elles peuvent être très sélectives, surtout si le total des capitaux est élevé. Comme chacun y cherche son compte, certains assureurs préfèrent ne pas accorder de couverture aux sujets à risque dont les fumeurs, pour privilégier ceux qui ont un bon dossier médical et les sportifs de surcroît. Deux règles d’or s’imposent : lire et relire chaque clause et poser des questions dès le moindre doute.           

Assurance prévoyance : comparer les garanties et les prestations

Les garanties, les prestations, les offres et les conditions de souscription sont reliées. Ces garanties tiennent également compte du montant de la couverture, et imposent parfois une limite d’âge. Le contrat doit préciser clairement le montant, les modalités et le délai de perception des capitaux. Certaines prestations offrent en option une couverture juridique ou une assistance dans toutes les démarches administratives liées au décès. Les garanties sont régies par deux paramètres : leur durée et le montant des besoins objectivés au départ.


Assurance obsèques

L'assurance Prévoyance Décès

Comparez mon assurance s'occupe de vous renseigner sur l'assurance prévoyance décès afin que vous ne soyez jamais pris au dépourvu. Des informations et conseils sur les évènements entrainant un décès ou une invalidité (perte d'autonomie) entrants dans le cadre de votre contrat d'assurance obsèques.

Vous souhaitez souscrire à une assurance obsèques ?

Souscrire à une assurance prévoyance obsèques vous permet de vous prémunir des risques de la vie quotidienne. Si un proche perd la vie ou si vous n'êtes plus apte à travailler du fait d'un accident grave l'assureur s'engage à prendre tout ou partie des frais occasionnés, lesquels sont définis par le contrat. Notre comparatif obsèques vous permettra de trouver un assureur qui correspond au plus prêt à vos besoins au meilleur rapport qualité/ prix.

Un comparateur d'assurance obsèques sur internet

Par son expérience, comparer mon assurance.com a su se forger une identité et une analyse de très grande qualité. Proposant les meilleures assurances obsèques au meilleur prix, vous trouvez une offre d'assurance prévoyance décès adapté à votre profil et pouvez y souscrire directement sur internet auprès de l'assureur de votre choix.

Comparez votre assurance obsèques