Actualités et informations pratiques sur la grippe A H1N1

La grippe A H1N1 a une forme pandémique, ce qui veut dire qu’elle a une portée mondiale et que tout le monde peut être touché. Il est alors indispensable de connaître les informations actuelles sur sa progression et aussi les conseils pratiques quant à la prévention et à la manière de la traiter, points qui seront évoqués à travers cet article.

La grippe A H1N1 est une forme évoluée ou une mutation du classique grippe H1N1. Elle a été déclarée par l’Oms que suite à l’étude épidémiologique et à la manière dont elle se propage, la grippe A H1N1 a une forme pandémique et est passée à la phase 6. Notons qu’une maladie a ce statut de pandémie lorsqu’elle a une grande portée mondiale, sévit sur des zones géographiques très vastes, donc peut toucher tout le monde sans exception et que sa contamination ainsi que sa propagation se font d’une manière très rapide.

Sur l’ensemble de l’Hexagone, le plan d’alerte est en phase 5, un plan de lutte pour faire face à cette pandémie grippale a été créé et fait disposer d’un dépôt de plus de 30 millions de traitements antiviraux. Il est évident qu’on peut mieux affronter cette pandémie du moment où on connaît son évolution, les méthodes de prévention pour éviter autant que possible d’être contaminé et les traitements adéquats pour le guérir. Mais avant toute chose, il importe énormément de connaître les symptômes de cette grippe, cela pour être alerté dès le premier moment de son apparition afin d’obtenir les soins nécessaires dans les meilleurs délais.

Les symptômes de la grippe A H1N1

Les premiers symptômes de la grippe A H1N1 sont similaires à ceux de la grippe classique, il n’y a pas d’autres manières de la distinguer, mise à part sa persistance puisque le renforcement de la défense corporelle ne suffit pas à la combattre. Mais pour ne pas perdre du temps inutilement, dès que les symptômes de grippe apparaissent, il faut se rapprocher d’un centre médical et faire un test de détection afin d’obtenir les soins adéquats quel que soit le résultat.

Les patients atteints de la grippe A souffrent d’une fatigue extrême, de douleurs musculaires, de toux et de fièvre dépassant les 38°C. Ces personnes contaminées doivent être isolées, soit dans un centre hospitalier, soit à son domicile et porter en permanence un masque anti-projections jusqu’à leur guérison complète qui dure normalement 7 jours, si les patients ont bénéficié d’un traitement approprié dans les meilleurs délais. La période d’incubation de cette maladie virale est de trois jours à une semaine.

Mieux connaître la grippe A H1N1

La grippe est une infection virale dont le facteur pathogène est le virus Influenzae, elle est contagieuse et affecte les voies respiratoires d’une façon aiguë. Il existe trois types de grippe A, B et C mais les épidémies saisonnières concernent surtout les types A et B.

Le cas d’une pandémie est l’apanage de la grippe A. Ce sont souvent les formes mutées qui deviennent pandémique et c’est le cas de la grippe A H1N1 qui est issue de la recombinaison du virus H1N1 aviaire, humain et porcin classique pour constituer une autre forme évoluée qui se transmet entre les hommes à très grande vitesse. Sa propagation ressemble à celle de la grippe saisonnière classique, c'est-à-dire qu’elle se transmet par voie aérienne à travers les postillons, l’éternuement, la toux et l’air puisque le virus est disséminé dedans.

Il y a également la transmission par le contact avec la personne contaminée telle une poignée de main ou des embrassades, et enfin le contact avec les objets souillés c'est-à-dire les objets qui ont été touchés par un malade de grippe A H1N1. Il faut faire très attention en essayant de la prévenir autant que possible, surtout durant les mois où la grippe est en pleine phase de propagation en France, à savoir entre le mois de novembre et le mois d’avril.

Les moyens de prévention et de guérison de la grippe A H1N1

Il faut donner une importance majeure quant au respect des règles d’hygiène essentielles puisque c’est la base même des moyens de prévention. Même s’il y a certains facteurs de transmission impossibles à gérer par l’homme, les risques sont plus ou moins limités en respectant ces règles d’hygiène surtout dans les transports en commun, et lors des déplacements et la vie en collectivité. Pendant ces moments où on est en contact avec beaucoup de gens, il faut couvrir le nez et la bouche avec un masque qu’on trouve en pharmacie, cela est valable autant pour un patient que pour un sujet sain. L’idéal est de se procurer un masque Ffp2 utilisé notamment par les professionnels médicaux, mais le masque anti-projection peut très bien faire l’affaire, aussi, si possible favoriser le masque du type chirurgical. Spécialement pour les enfants de moins de 12 ans, il existe des masques spéciaux pédiatriques de type chirurgical contre les projections.

Il faut également avoir l’habitude de laver les mains avec une solution hydroalcoolique, ou à défaut avec du savon surtout après s’être mouché. L’idéal est la protection par un vaccin puisque de cette façon le corps est plus ou moins immunisé. Le traitement de la grippe A H1N1, si on est atteint, ne peut se faire que sous prescription médicale après une consultation même si tous les symptômes se sont révélés. Les médicaments usuellement prescrits par les médecins en cas de grippe sont ceux agissant contre la fièvre, ceux apportant plus de force au système immunitaire et parfois les antiviraux.

Dans le cas de cette grippe A H1N1, en plus de la formule classique donnée par les médecins traitants, l’administration des médicaments antiviraux Zanamivir, connus sous le nom de Relenza oseltamivir présentés sous forme de Tamiflu est indispensable pour la guérison.

Ce sont les traitements antiviraux les plus efficaces contre ce type de pandémie. Les mutuelles prennent en charge le traitement tandis que l’assurance maladie honore une partie seulement du traitement, dont le maximum remboursé est de 35 %.


Comparer mon assurance vous propose des formules d’assurance adaptées à vos besoins et attentes.

Assurance santé : une assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de vos dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Aidez vous de notre comparateur santé et des avis clients pour faire votre choix.

Assurance maladie : l’assurance maladie repose sur 3 principes fondamentaux qui sont l’égalité aux soins, la qualité des soins et la solidarité. Sur comparer mon assurance nous vous proposons de l’information et des conseils sous forme de dossiers vous permettant de nourrir vos connaissances et de vous aider dans vos démarches.

Assurance vie : l’assurance vie permet de se constituer ou de faire fructifier un capital mais aussi de transformer son capital en rente viagère, ce qui est de toute part très intéressant. Avec notre comparateur trouvez votre formule d’assurance vie.

Assurance obsèques : il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur d’organiser et de financer ses propres obsèques en évitant tout souci de gérance à ses proches. Nous vous proposons de protéger l’avenir de ceux que vous aimez avec les garanties frais d’obsèques.

Assurance habitation : l’assurance habitation assure votre logement contre les risques de la vie quotidienne, de vous protéger contre le vol, des dégâts des eaux et tout autre dommage collatéral en gardant le meilleur rapport qualité prix.

Assurance auto : les besoins en assurance auto ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pourquoi il n’y a pas une mais plusieurs bonnes assurances auto. Evaluez à l’aide de notre comparatif auto le prestataire qui vous ressemble.

Comparer mon assurance, vous propose de recevoir gratuitement un devis en assurance basé sur une demande précise et construite ! Alors n’attendez plus, et rappelez vous que comparer et s’informer c’est le meilleur moyen de payer son assurance moins chère à des prix défiant toute concurrence !