Préserver la maison de l’incendie, un risque omniprésent pour l’habitation

Les phrases qui suivent relatent les petits gestes qui préservent le foyer des dangers du feu et les mesures à prendre pour venir à bout des premières flammes.

Les mesures à prendre pour parer au feu doivent être mises en place dès la construction de l’habitation. Toutefois, effectuer cette modification plus tard reste possible mais c’est déjà prendre un risque inutile. Sachant que les causes fréquentes d’incendies proviennent d’une rallonge ou d’une multiprise trop chargée, d’une source de chaleur mal maîtrisée, d’un mauvais entreposage des produits inflammables, c’est lors des travaux de construction que le taux de risque d’incendie est le plus élevé pour les habitations. Dans une habitation, toutes les sources de chaleur et tous les appareils nécessitant de l’énergie peuvent être une source de propagation du feu. La cuisine arrive au premier rang des zones à risque, ensuite c’est au tour des bureaux et du salon où sont disposés de nombreux appareils électriques continuellement en stand by qui peuvent faire tourner votre vie au cauchemar par un simple petit court-circuit. Dans la salle de bain, le chauffe-eau et les radiateurs utilisés comme sèche-linge sont aussi à l’origine de nombreux désastre. Les causes d’incendie les plus anciennes et qui détiennent le plus haut palmarès jusqu’à aujourd’hui restent les mégots de cigarettes mal éteints et la bougie oubliée. La vigilance est de ce fait de rigueur, car la vie ne tient qu’à un fil, pourvu qu’il soit ignifuge.

Les statistiques montrent qu’une maison prend feu toutes les deux minutes dans ce monde. Pourtant, les mesures qui permettent d’éviter cette tragédie sont simples et facilement réalisables. De plus, les progrès technologiques d’aujourd’hui sont d’une grande aide pour préserver les habitations du feu.

Les précautions qui éloignent le danger

Il faut toujours débrancher les appareils électroménagers et électriques et ne pas les laisser en veille ou connecter au réseau électrique de la maison. Si jamais un court-circuit dû à une surtension survient, ces appareils risquent d’exploser et provoquer ainsi un incendie. Modérer l’emploi et le nombre de prise tirée d’une rallonge pour ne pas faire fondre l’enrobage des fils. De même, dissimuler des fils sous le tapis ou sous la moquette est à éviter. Si ceux-ci ne bénéficient pas de protection adéquate, il se pourrait fort bien qu’à force de se faire écraser, les fils se dénudent, se court-circuitent, et le tapis prendra feu presque instantanément. L’éclairage et toute autre source de chaleur doivent être tenus à l’écart des produits inflammables et installés dans des lieux suffisamment ventilés. Cela vaut plus particulièrement pour les éclairages encastrés car la chaleur emmagasinée peut, avec le temps, devenir dangereuse. D’où l’utilité d’ignifuger le bois des meubles et la majeure partie des matériaux utilisés dans la maison. Equiper la cheminée d’un pare-étincelle est vivement conseillé car personne ne passerait son temps à la surveiller. Enfin, avoir une hotte permet de réduire le risque d’incendie à la maison car en son absence, la graisse emportée par les vapeurs s’incrustera sur les murs et en cas d’incendie accélérera la propagation du feu.

Les mesures de sécurité

La première mesure à prendre est l’installation d’un détecteur d’incendie. L’alarme sonore se déclenche dès que l’appareil détecte des particules de fumée. Ce dispositif a à ce jour permis de sauver de nombreuses vies. Veiller cependant à les encastrer dans le plafond du hall d’entrée ou sur le mur du couloir, à une hauteur de 1 m 50 environ. De même, avoir un extincteur chez soi n’est vraiment pas du luxe mais une nécessité. Il n’est pas aussi efficace que les pompiers, c’est évident, mais permet de sauver les équipements immobiliers en limitant la propagation du feu. Conçue pour les besoins fréquents en cuisine, la couverture anti-feu est à mettre dans un lieu visible par tous et facilement accessible. Avoir des portes coupe-feus est aussi conseillé pour limiter les éventuels dégâts.


Comparer mon assurance vous propose des formules d’assurance adaptées à vos besoins et attentes.

Assurance santé : une assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de vos dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Aidez vous de notre comparateur santé et des avis clients pour faire votre choix.

Assurance maladie : l’assurance maladie repose sur 3 principes fondamentaux qui sont l’égalité aux soins, la qualité des soins et la solidarité. Sur comparer mon assurance nous vous proposons de l’information et des conseils sous forme de dossiers vous permettant de nourrir vos connaissances et de vous aider dans vos démarches.

Assurance vie : l’assurance vie permet de se constituer ou de faire fructifier un capital mais aussi de transformer son capital en rente viagère, ce qui est de toute part très intéressant. Avec notre comparateur trouvez votre formule d’assurance vie.

Assurance obsèques : il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur d’organiser et de financer ses propres obsèques en évitant tout souci de gérance à ses proches. Nous vous proposons de protéger l’avenir de ceux que vous aimez avec les garanties frais d’obsèques.

Assurance habitation : l’assurance habitation assure votre logement contre les risques de la vie quotidienne, de vous protéger contre le vol, des dégâts des eaux et tout autre dommage collatéral en gardant le meilleur rapport qualité prix.

Assurance auto : les besoins en assurance auto ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pourquoi il n’y a pas une mais plusieurs bonnes assurances auto. Evaluez à l’aide de notre comparatif auto le prestataire qui vous ressemble.

Comparer mon assurance, vous propose de recevoir gratuitement un devis en assurance basé sur une demande précise et construite ! Alors n’attendez plus, et rappelez vous que comparer et s’informer c’est le meilleur moyen de payer son assurance moins chère à des prix défiant toute concurrence !