Mon véhicule a plus de 10 ans, puis-je encore l’assurer « Tous Risques » ?

Non, sauf fantaisie de votre part. Mais vous pouvez compter sur l’imagination de votre assureur pour vous proposer des garanties d’assurance automobile adaptées au grand âge de votre inséparable voiture.

1 La valeur argus détermine votre indemnisation

    La cote argus de votre véhicule vous offre un excellent repère sur l’opportunité de souscrire une garantie tous risques, ou même simplement une garantie au tiers complétée par les garanties vol et incendie.

    En cours de contrat, la chute de la cote argus de votre véhicule avec le temps justifie aussi de réviser l’étendue des garanties de votre assurance auto.

    Gardez à l’esprit qu’en cas de sinistre, votre assureur ne vous remboursera jamais plus que la valeur de votre véhicule au moment du vol ou de l’accident.

    Cette valeur, c’est la valeur « à dire d’expert », basée sur la valeur argus qui tient compte de l’âge et du kilométrage de votre véhicule.

    Selon les assureurs, la base du remboursement est

    • soit la valeur vénale du véhicule à la date du sinistre : le prix auquel elle aurait pu être revendue,
    • soit la valeur de remplacement : la somme jugée nécessaire pour acquérir une voiture similaire.

    Par conséquent, si votre voiture a plus de 10 ans, sa valeur argus aboutira à une indemnisation insuffisante pour compenser la perte subie en cas d’accident.

    Sans même imaginer de dommages, comparez la valeur argus de votre voiture au coût des garanties… elle est faible n’est-ce pas ? Allez-vous longtemps continuer à payer des cotisations d’assurance plus chères que vous ne le devriez ?

    Naturellement, vous trouverez sur le marché des assurances auto proposant des réductions du prix de leurs assurances tous risques. Prenez le temps de comparer les offres.

2 Des options vous accordent un supplément de valeur

    La majoration de la valeur « à dire d’expert »

    Pour les véhicules de plus de trois ans, il est possible de souscrire en option la majoration de la valeur « à dire d’expert ».

    Il peut s’agir d’un pourcentage de la valeur « à dire d’expert » ou d’une somme forfaitaire venant s’ajouter à l’estimation de votre véhicule et permettant de gonfler votre indemnisation le cas échéant.

    La forme de la majoration, ainsi que les limites d’âge des voitures auxquelles elle s’applique, sont très différentes d’une compagnie à l’autre, certaines osant la proposer aux véhicules de plus de huit ans.

    La garantie « valeur d’achat »

    Cette garantie est parfois présente dans votre contrat de base, ou proposée en option. Elle engage votre assureur à rembourser les réparations, ou votre automobile, à hauteur du prix autrefois déboursé pour l’acheter.

    Grâce à cette option, la valeur « à dire d’expert » de votre automobile sera majorée.
    Bien sûr, si c’était un véhicule neuf, le remboursement interviendrait sans aucune décote.

    Cette garantie est très variable selon les assurances. La garantie « valeur d’achat » peut n’être accordée que dans les deux à cinq ans après l’acquisition, certaines compagnies exigent que la voiture ait été achetée neuve, d’autres baissent le pourcentage de la majoration au-delà de la troisième année de mise en circulation, l’imagination ne manque pas ici.

    Les garanties « anti-casse »

    Sauver votre compte en banque du déficit le jour où l’embrayage vous lâche est toujours possible pour un assureur.

    Si vous souscrivez les options « pannes auto » ou « garanties mécaniques », en principe votre assureur financera en tout ou partie les réparations, pièces et main d’œuvre.

    Evidemment ces options supplémentaires sont assez chères et leur profit à l’égard des vieilles voitures est très relatif.
    Les compagnies réservent généralement le bénéfice des garanties « anti-casse » aux véhicules de moins de 10 ans, voire moins de 6 ans.

    Au final, rien n’équivaudra un entretien régulier et pointu de votre belle auto complice d’une part d’histoire de votre vie.

    [Sophie Barthelemy]


Comparer mon assurance vous propose des formules d’assurance adaptées à vos besoins et attentes.

Assurance santé : une assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de vos dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Aidez vous de notre comparateur santé et des avis clients pour faire votre choix.

Assurance maladie : l’assurance maladie repose sur 3 principes fondamentaux qui sont l’égalité aux soins, la qualité des soins et la solidarité. Sur comparer mon assurance nous vous proposons de l’information et des conseils sous forme de dossiers vous permettant de nourrir vos connaissances et de vous aider dans vos démarches.

Assurance vie : l’assurance vie permet de se constituer ou de faire fructifier un capital mais aussi de transformer son capital en rente viagère, ce qui est de toute part très intéressant. Avec notre comparateur trouvez votre formule d’assurance vie.

Assurance obsèques : il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur d’organiser et de financer ses propres obsèques en évitant tout souci de gérance à ses proches. Nous vous proposons de protéger l’avenir de ceux que vous aimez avec les garanties frais d’obsèques.

Assurance habitation : l’assurance habitation assure votre logement contre les risques de la vie quotidienne, de vous protéger contre le vol, des dégâts des eaux et tout autre dommage collatéral en gardant le meilleur rapport qualité prix.

Assurance auto : les besoins en assurance auto ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pourquoi il n’y a pas une mais plusieurs bonnes assurances auto. Evaluez à l’aide de notre comparatif auto le prestataire qui vous ressemble.

Comparer mon assurance, vous propose de recevoir gratuitement un devis en assurance basé sur une demande précise et construite ! Alors n’attendez plus, et rappelez vous que comparer et s’informer c’est le meilleur moyen de payer son assurance moins chère à des prix défiant toute concurrence !