Assurance jeune conducteur

L'Assurance jeune conducteur : le cauchemar de la jeunesse
En parcourant cet article, vous ne manquerez pas de trouver des informations qui vont vous aider à mieux comprendre l?assurance pour les jeunes conducteurs.

Une fois le permis en poche, les jeunes conducteurs se doivent d'être assurés s'ils souhaitent conduire leur propre véhicule. Mais force est de constater aujourd'hui que face à la réticence des compagnies de les assurer, les tarifs des produits peuvent devenir rapidement un handicap pour ces jeunes. Plusieurs raisons sont avancées par les compagnies d?assurance pour justifier leur surtarification, ou leur refus de couvrir les jeunes conducteurs. Mais leur principal argument repose essentiellement sur l'inexpérience des conducteurs novices. En effet, s'en tenant aux statistiques, ces compagnies relèvent que près de 22 % des accidents mortels sont causés principalement par cette catégorie de conducteurs. Il est donc tout à fait logique à leurs yeux de prendre toutes leurs précautions par rapport aux risques qu'elles doivent indemniser et liés à ces jeunes assurés.

Pour ce faire, lorsqu'ils acceptent quand même d'assurer un jeune conducteur, les assureurs n'hésitent donc pas à leur imposer des surprimes exorbitantes pouvant aller jusqu'à 100 % de leur tarification de base habituelle. Toutefois, ces majorations ne pourront s'appliquer que durant les trois premières années de l'acquisition du véhicule. Il est aussi d'usage que celles-ci diminuent progressivement au fil des trois années jusqu'à rejoindre la tarification de base. Malgré cette situation inconfortable, les jeunes conducteurs peuvent recourir à diverses solutions pour alléger la facture.

Le profil de jeune conducteur

Pour déterminer le profil du " jeune conducteur ", les assureurs se fient à deux critéres majeurs : la durée d'obtention du permis de conduire et la période d'inactivité du conducteur. En ce qui concerne le premier critère, généralement les compagnies considérent qu'un conducteur est encore novice s'il a obtenu son permis il y a moins de trois ans. Pour le second critère en revanche, les assureurs considèrent qu?un conducteur est aussi novice s'il n'a plus été assuré au cours des trois dernières années.

Les solutions proposées aux jeunes détenteurs de permis pour échapper aux primes exorbitantes de l'assurance jeune conducteur

La première solution qui s'offre aux jeunes conducteurs repose sur le choix de leur cylindrée. En effet, étant donné que les assureurs basent le calcul de leurs primes sur la puissance et la valeur marchande du véhicule, il sera judicieux d'opter de préférence pour un modèle assez modeste (ou même d?occasion) pour sa première voiture. Dans le cas où le véhicule est d'occasion, il est par ailleurs inutile de l'assurer " tout risque ". Une simple assurance à responsabilité civile suffira amplement et contribuera activement à désenfler la facture. La seconde solution porte sur le choix de l'assureur. Etant donné que les assureurs recherchent avant tout la fidélisation de leur clientèle, il peut être opportun pour sa première assurance de sonner d'abord à la porte de l'assureur de ses parents. En effet, suivant les cas, un tel acte peut vous faire profiter jusqu'à 30 % de ristourne sur les tarifs habituels appliqués aux jeunes conducteurs. Mais si l'astuce ne fonctionne pas, l'idéal restera encore de faire le tour de toutes les compagnies pour avoir un comparatif de prix. Mais pour faire plus vite, il est conseillé d'avoir plutôt recours aux services des notre comparateur d'assurance den ligne. Enfin, il peut aussi être avantageux de jouer sur la corde de la discrimination sexuelle pour pouvoir profiter de meilleurs tarifs, pour la bonne raison que vu les statistiques en leur faveur, les assureurs acceptent plus volontiers de faire d'importants rabais aux jeunes conductrices.

Les solutions pour les futurs jeunes conducteurs

Pour ceux qui n'ont pas encore décroché leur permis de conduire, des solutions anticipatoires s'offrent à eux pour éviter de subir le moment venu les surprimes indigestes des assureurs. La principale s?adresse notamment aux jeunes adolescents de 16 ans. En effet, étant donné que les compagnies misent surtout sur l'inexpérience des jeunes conducteurs pour justifier leurs surprimes exorbitantes, il peut être intéressant pour les jeunes adolescents de pratiquer l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) dès 16 ans en ayant recours à la conduite accompagnée. Avec l'AAC, les compagnies, se font volontiers plus clémentes et acceptent plus souvent de réduire leurs tarifs de moitié.

Avant toute chose,

Il faut prévenir l’assureur et lui fournir un certain nombre de papiers de l’auto-école attestant que le jeune conducteur est quelqu’un de réfléchi et de responsable.

Le propriétaire du ou des voitures utilisées doit demander à son assureur et ce dès l’inscription à l’auto-école du candidat une extension de garantie. L’assureur donnera ou non son accord par une lettre permettant la modification du contrat d’assurance initial.

Les 18-24 ans ne représentent que 9% de la population mais sont impliqués dans 22% des accidents mortels de la route. De ce fait, les assureurs sont généralement très prudents en ce qui concerne l’assurance des jeunes conducteurs. La plupart des compagnies d’assurance augmentent considérablement leurs tarifs et appliquent jusqu’à 100% de majoration de tarif et cela durant les deux premières années d’assurance. Certaines compagnies refusent même tout simplement d’assurer les jeunes conducteurs.


Comparer mon assurance vous propose des formules d’assurance adaptées à vos besoins et attentes.

Assurance santé : une assurance santé complémentaire a pour objet de prendre en charge tout ou partie de vos dépenses de santé qui ne sont pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Aidez vous de notre comparateur santé et des avis clients pour faire votre choix.

Assurance maladie : l’assurance maladie repose sur 3 principes fondamentaux qui sont l’égalité aux soins, la qualité des soins et la solidarité. Sur comparer mon assurance nous vous proposons de l’information et des conseils sous forme de dossiers vous permettant de nourrir vos connaissances et de vous aider dans vos démarches.

Assurance vie : l’assurance vie permet de se constituer ou de faire fructifier un capital mais aussi de transformer son capital en rente viagère, ce qui est de toute part très intéressant. Avec notre comparateur trouvez votre formule d’assurance vie.

Assurance obsèques : il s’agit d’un contrat qui permet au souscripteur d’organiser et de financer ses propres obsèques en évitant tout souci de gérance à ses proches. Nous vous proposons de protéger l’avenir de ceux que vous aimez avec les garanties frais d’obsèques.

Assurance habitation : l’assurance habitation assure votre logement contre les risques de la vie quotidienne, de vous protéger contre le vol, des dégâts des eaux et tout autre dommage collatéral en gardant le meilleur rapport qualité prix.

Assurance auto : les besoins en assurance auto ne sont pas les mêmes pour tous, c’est pourquoi il n’y a pas une mais plusieurs bonnes assurances auto. Evaluez à l’aide de notre comparatif auto le prestataire qui vous ressemble.

Comparer mon assurance, vous propose de recevoir gratuitement un devis en assurance basé sur une demande précise et construite ! Alors n’attendez plus, et rappelez vous que comparer et s’informer c’est le meilleur moyen de payer son assurance moins chère à des prix défiant toute concurrence !